Enveloppez vos jambes dans des feuilles de chou pour soulager les douleurs articulaires

Les douleurs articulaires peuvent être pénibles. Pour les soulager, il existe des remèdes naturels dont un légume aux nombreuses propriétés : le chou. Riche en nutriments et en minéraux, le chou possède de nombreux bienfaits pour tout l’organisme. Appliqué également en cataplasme autour de la jambe, il peut soulager efficacement les douleurs liées aux articulations. Zoom sur ce légume aux nombreuses vertus.

Riche en vitamines A, B, C, E et K et en  potassium, calcium et fer, le chou est un allié santé par excellence. Inflammation, eczéma, troubles digestifs… Tant de troubles que ce légume vert peut soigner.  Sa consommation sur une base durable peut améliorer considérablement la santé et booster notre organisme.

Le chou, anti-cancer

Grâce à sa richesse en indoles, isothiocyanates et dithiolthiones, le chou est décidément un aliment anti-cancer. Une étude l’atteste : le légume aide à la prévention de cette maladie grâce à ses glucosinolates. Afin de profiter de ses vertus il est conseillé de ne pas consommer le chou bouilli  mais plutôt haché. Ingéré ainsi, il bloque la prolifération de cellules cancéreuses et empêchent les métastases.

Le chou a des vertus minceur

Vous avez sûrement déjà entendu parler du régime minceur au chou ? L’aliment à feuilles, faiblement calorique, est à rajouter à son régime alimentaire si vous souhaitez perdre vos kilos superflus. Avec un apport calorique de 29 calories au 100 grammes,  le chou, même consommé en grandes quantités aide à maintenir un poids stable. C’est prouvé scientifiquement : un régime avec une grande quantité de chou aide à la perte de poids.

Le chou, un allié de la peau

Les scientifiques l’attestent : l’aliment à feuilles est un excellent apport nutritionnel pour la peau. Chargé en antioxydants, il lutte contre les radicaux libres responsables de nombreuses imperfections de la peau telles que l’acné, les boutons ou encore les points noirs. Bonus : le légume est gorgé de vitamine C, essentielle pour donner bonne mine. Vous pouvez utiliser le chou comme cataplasme ou encore le consommer en salade ou en soupes pour pouvoir profiter de ses propriétés.

Loading...

Le chou et le sang

Ce légume est efficace pour améliorer la circulation du sang en raison de sa richesse en vitamines C et E et en bêta-carotène qui permettent de conserver des veines en bon état. De plus, les omégas 3, présents dans le chou permettent d’assouplir les parois des artères et de contribuer à un meilleur rythme cardiaque. Une étude le prouve : le chou est un aliment très conseillé pour la fluidification du sang.

Le chou et les douleurs articulaires

Pour les douleurs articulaires, rien de tel que du chou rouge de préférence. En cas de torsion d’une cheville ou d’articulations douloureuses, les feuilles de cet aliment qui dispose d’une haute teneur en soufre, en glutamine et en anthocyanines permettent de soulager la douleur liée à ces troubles. Toutes ces substances ont des vertus anti-inflammatoires. Les scientifiques le garantissent, un cataplasme de chou cuit permet le traitement des symptômes liés à l’ostéoarthrose du genou. 

Pour lutter efficacement contre les douleurs articulaires sur la zone, un cataplasme de feuilles de chou est vivement recommandé. Voici comment en réaliser un.

Ingrédients :

-Des feuilles de chou rouge

– Gaze

-Papier sulfurisé

Préparation :

– Enlevez la couche superficielle de feuilles et rincez-les

-Faites sécher les feuilles de chou

-Utilisez un rouleau à pâtisserie pour laisser le jus s’extraire du légume et enveloppez les feuilles dans du papier sulfurisé

-Réchauffez les feuilles dans un four et ensuite appliquez-les sur la zone où les articulations sont douloureuses

-Fixez le chou avec une bande de gaze ou un bandage

-Laissez le chou agir pendant au moins une heure et répétez le processus 2 à 3 fois par jour pour des résultats concluants. Vous pouvez alterner avec une compresse froide en mettant la préparation au réfrigérateur.

Mises en garde :

Bien qu’une réaction allergique soit rare, il est conseillé d’enlever la compresse si vous constatez des rougeurs ou si vous ressentez des démangeaisons. 

En cas d’ingestion, le chou est déconseillé aux personnes qui suivent un traitement anticoagulant en raison de sa richesse en vitamine K. Il est également recommandé aux personnes qui souffrent de=u syndrome du côlon irritable de limiter leur consommation de ce légume.