Le thym est une plante superpuissante contre la grippe, le candida, l’herpès et bien d’autres maladies (recettes)

De plus en plus de recherches ont montré que les plantes offrent certaines possibilités prometteuses pour prévenir l’apparition de plusieurs maladies, car non seulement elles sont faciles à cultiver et à distribuer, mais elles constituent également une source de résistance à différentes épidémies. Le thym est l’une de ces plantes qui sont efficaces contre la grippe, le candida, l’herpès et le streptocoque !

Le thym s’appelle Thymus Vulgaris, il est originaire de la Méditerranée et est utilisé depuis des siècles par les guérisseurs traditionnels pour traiter la fièvre, le rhume, la grippe, les maux de tête, la fatigue et les problèmes digestifs. La capacité du thym à lutter contre les infections a été liée à ses propriétés antifongiques, antivirales, antioxydantes, antibactériennes, expectorantes et antispasmodiques.

Le thym contre la grippe

Le thym est reconnu pour son efficacité en cas de congestion et de rhume en raison de ses propriétés expectorantes. Il aide à éliminer le mucus et a même été utilisé pour soulager des affections telles que la bronchite et d’autres maladies liées aux voies respiratoires. Cette plante présente des qualités antiseptiques, antivirales et antibactériennes qui vous aideront à gérer les symptômes du rhume ou de la grippe.

Le thym est également une excellente source de vitamines C et A qui sont excellentes pour prévenir le rhume.

Pour préparer une bonne tisane de thym, il suffit d’ajouter 2 à 3 cuillères à café de thym bio frais ou séché à votre tasse d’eau bouillie. Une tranche de citron et un peu de miel bio pour adoucir et voilà que votre remède est prêt !

Le thym contre le Candida

Plusieurs recherches ont démontré que l’huile essentielle de thym est l’une des meilleures huiles essentielles à utiliser pour traiter une infection à levures. Il a été a montré que l’huile de Thymus vulgaris était le deuxième meilleur inhibiteur de Candida albicans (Le premier étant l’origan).

L’utilisation d’une seule huile essentielle pour un remède n’est probablement pas la meilleure méthode à adopter. Le célèbre docteur James A. Duke, auteur de plusieurs ouvrages relatifs à la phytothérapie, a déclaré dans son livre The Green Pharmacy, qu’il est souvent sage de mélanger les herbes. L’utilisation simultanée de plusieurs herbes peut éventuellement créer une synergie positive et donner un remède naturel plus puissant. Pensez donc à mélanger l’huile de thym et l’huile d’origan !

Le thym contre l’herpès

Le thym contient de nombreux composants antiviraux, notamment le thymol, le camphre, le bornéol, le carvacrol, les terpinènes, les pinènes, le cymène, les terpinénols, le citral et les cinéoles. Cette panoplie de composants s’est révélée être spécifiquement antivirale.

Une étude menée en 2017 a testé un certain nombre de plantes et de constituants contre le virus de l’herpès simplex de type 1 (HSV-1). Le composé qui a inhibé HSV-1 s’est avéré être le thymol, un composé central présent dans le thym.

Le thym contre le streptocoque

L’angine streptococcique peut être une affection respiratoire douloureuse et frustrante, qui empêche d’avaler, de manger et de dormir. Bien que le traitement conventionnel de l’angine streptococcique soit constitué d’antibiotiques, des recherches ont montré qu’ils réduisaient la durée de la maladie d’environ une demi-journée. Mais vu que les bactéries résistantes aux antibiotiques sont en train de devenir une menace réelle, il est utile d’essayer d’abord les remèdes maison.

En effet l’huile de thym soutient les systèmes immunitaire et respiratoire, ce qui en fait l’un des remèdes maison les plus efficaces contre l’angine streptococcique. Une étude de 2011 a testé la réponse de l’huile de thym sur 120 souches de bactéries prélevées sur des patients atteints d’infections de la cavité buccale, des voies respiratoires et génito-urinaires. Les résultats ont montré une forte activité contre toutes les souches cliniques.

Vous pouvez utiliser l’huile de thym comme bain de bouche en ajoutant 1 goutte dans 250 ml d’eau et en se gargarisant avec ce mélange.

Mise en garde

Évitez d’utiliser cette huile essentielle si vous êtes enceinte ou si vous souffrez d’hypertension artérielle. Cette huile peut irriter les muqueuses du corps et de la peau, essayez de faire un patch-test d’une petite quantité d’huile sur la peau de votre bras avant de l’utiliser sur une zone plus sensible du corps. N’oubliez pas de toujours diluer les huiles essentielles dans une huile support ou dans l’eau. Discutez avec votre pharmacien avant toute utilisation de cette plante !