Que signifient les codes sur les étiquettes des fruits et légumes que vous achetez?

La majorité des gens ne font même pas attention à ces petites étiquettes sur les fruits et légumes et les jettent automatiquement aux ordures. Mais connaissez-vous la signification de ces codes? Nous pensons qu’il est important de connaitre leurs significations à l’époque où nous vivons. Entre les aliments bios, les aliments cultivés de façon traditionnelle, comment démêler tout ceci sans s’y perdre? Peut-on vraiment faire confiance à une affiche qui dit: Produit bio?

Les codes PLU, PLU étant pour « Price-Look-Up code ». Sont donc des codes à 4 ou 5é numéros que vous trouverez sur les étiquettes des fruits et légumes que vous vous procurez au Supermarché.

Vous devez savoir en premier lieu que tous les codes PLU sont les mêmes pour chaque produit, peu importe le pays où le fruit ou le légume est vendu. De sorte que si vous achetez une orange en Floride, l’orange portera le même code que si vous l’achetez au Québec.

Mais un Tweet a soulevé tout un débat dernièrement. 

Le compte officiel appartenant à la ville de Calgary a rappelé que ces petites étiquettes n’étaient pas biodégradables et qu’elles devraient être retirées des pelures des fruits et légumes avant que les gens ne les jettent au compostage. Une grande partie des étiquettes sont retirées avant que les aliments soient acheminés au site de compostage, mais grand nombre d’étiquettes sont toujours acheminées vers le site de compostage où elles ne se décomposeront jamais selon la porte-parole de la ville.

Source: twitter.com

Tout ceci a donc soulevé 2 questions: À quoi servent donc ces petites étiquettes? Et sont-elles vraiment nécessaires?

Et les réponses sont:

Depuis les années 80 on peut utiliser les étiquettes PLU pour:

-Le caissier peut scanner l’étiquette pour savoir quel fruit ou légume facturer et à quel prix

-Ho vous vous direz, mais c’est évident! Qui ne sait pas faire la différence entre une banane et un chou-fleur? Mais seriez-vous faire la différence entre une pomme golden et et une pomme Spartan?

-Vers les années 90, les codes PLU, à force de les utiliser, sont devenus standardisés sous la fédération internationale des normes de produits. (IFPS).

-Les codes à 3 ou 4 chiffres signifient que les produits ont été cultivés de façon conventionnelle.

-Les codes à 5 chiffres commençant par un 9 signifient que les produits ont été cultivés de façon organique 

Intéressant n’est-ce pas? Impossible de se faire berner en sachant ceci!