5 types d’orgasmes différents – et comment en avoir plus

Caresses, préliminaires, cunnilingus, masturbation, pénétration…L’orgasme est l’un des plaisirs les plus intenses qu’un corps peut obtenir, mais ses mécanismes restent parfois, mal compris. Levons le voile pour plus de plaisir.

Le secret n’est pas dans la pratique, mais dans la connaissance   

Le sexe attise la curiosité et stimule les esprits. On veut tout savoir et tout connaître. L’obstination à atteindre l’orgasme est le premier faux pas pour atteindre l’extase car c’est dans la poursuite du plaisir sexuel que réside la clé du succès. L’orgasme féminin, bien plus complexe que celui deshommes, éveille des questions essentielles auxquelles nous apporterons un petit éclairage.    

Là où il y a fusion, il y a orgasme 

Dans une enquête menée en Finlande, des chercheurs ont analysé le rôle de certains facteurs tels que le désir sexuel, la masturbation, la stimulation clitoridienne et vaginale, l’estime de soi sexuelle, la communication avec le partenaire ainsi que les techniques sexuelles. En dépit des croyances communes, les études ont révélé que les femmes n’avaient pas d’orgasmes en augmentant la fréquence de leurs ébats, ni en pratiquant la masturbation. Le secret réside dans les facteurs mentaux et relationnels. Autrement dit, l’orgasme est lié aux sentiments et à la connexion entre la femme et son partenaire. La relation qui fonctionne bien sur le plan émotionnel et dans laquelle le sexe est abordé ouvertement est plus favorable à l’orgasme.

Le couple doit cependant savoir que pour une meilleure performance, les facteurs positifs sont la capacité de concentration, les initiatives sexuelles et le fait de maitriser les bonnes techniques sexuelles. 

Il est nécessaire que la femme connaisse son corps et qu’elle sache quelles sont les différents orgasmes qu’elle peut atteindre :  

  1. L’orgasme clitoridien

types orgasmes

Il s’agit du plus simple des orgasmes. C’est celui qu’on parvient à obtenir avec la masturbation ou pendant un cunnilingus. Il suffit de stimuler physiquement le clitoris. Malheureusement, cet orgasme est parfois rapide et pas aussi satisfaisant que les autres. Mais cela reste toujours un bon commencement.

  1. L’orgasme vaginal

types orgasmes

Il n’est pas aisé de ressentir l’orgasme vaginal. Bien qu’il soit moins facile à atteindre que le précédent, cet orgasme est tout aussi connu. Certains l’appellent également le point G. Il dure plus longtemps et  son effet inonde  le corps en entier. Pour celles qui sont à la recherche de ce plaisir intense, le point G permet de maximiser le plaisir. Il se trouve à environ 3 ou 4 centimètres à l’intérieur du vagin. Il est détectable lors de l’excitation car la muqueuse est plus gonflée à ce moment-là et de ce fait, devient plus épaisse à l’endroit précis où le point G se trouve. 

  1. L’orgasme combiné

Comme le dit son nom, cet orgasme combine les deux orgasmes, clitoridien et vaginal,  et peut également s’appeler orgasme vulvo-utérin.

On dit que les meilleures positions pour atteindre l’orgasme clitoridien et vaginal simultanément sont le missionnaire et l’Andromaque. Ces deux positions permettent une stimulation du clitoris en même temps que celle du point G. 

  1. Le « Coregasm »

types orgasmes

Cela peut paraître insolite, mais l’orgasme est complexe et demande une grande ouverture d’esprit. Plus rare et moins intense que les orgasmes précédents, le Coregasm consiste à déclencher un orgasme avec de l’exercice physique ! L’aptitude à l’atteindre est déterminée par votre force musculaire, votre état émotionnel au moment de l’entrainement et votre anatomie. L’objectif pour y parvenir est d’augmenter votre fréquence cardiaque et de renforcer votre abdomen. Le meilleur moyen de connaître le Coregasm est de faire des exercices les jambes suspendues afin de faire travailler les abdominaux inférieurs. Cela demande de la persévérance car une seule série ne sera pas suffisante pour ressentir l’excitation.  

  1. L’orgasme de la peau 

types orgasmes

L’orgasme de la peau n’est pas rare, il est simplement pas identifiable pour celles qui ne comprennent pas ce qui se passe au moment où elles le ressentent. Il est introduit par la musique et provoque des frissons des pieds à la tête. Pour l’expérimenter, il faudrait écouter de la musique classique ou un genre doux qui augmente petit à petit d’intensité. Cet orgasme est idéal pour stimuler le plaisir avant l’extase. Si vous le maitrisez, vous pourrez le ressentir avant vos ébats avec votre partenaire pour une plus grande satisfaction.