50% des décès par cancer du côlon peuvent être évités si nous faisons ceci


<>

Le cancer du colon ou le cancer colorectal fait partie des 5 types de cancer les plus courants dans le monde, chez les hommes comme chez les femmes, d’après les statistiques de l’OMS. En France, il entraîne plus de 17 500 décès. Zoom sur les causes, symptômes et mesures de prévention de ce cancer.


<>

Qu’est-ce que le cancer du côlon ?

Le cancer du côlon est une tumeur maligne qui se développe dans le côlon ou le rectum. Elle se forme dans la muqueuse de l’intérieur du côlon à partir de polypes, dans la majorité des cas. Ce sont des tumeurs généralement bénignes, mais qui peuvent devenir cancéreuses et entraîner un cancer du côlon, si elles ne sont pas extraites. Pire, la tumeur peut se propager et toucher les autres tissus du corps et former ainsi des métastases.

Le cancer du côlon touche principalement les personnes âgées de plus de 50 ans, ainsi que celles qui ont des antécédents familiaux ou personnels ou qui souffrent de maladies inflammatoires de l’intestin, comme la maladie de Crohn.

Notez, toutefois, que même si ce cancer affecte en premier lieu les personnes âgées, les jeunes peuvent aussi être touchés.

Les facteurs à risque du cancer du côlon sont nombreux, parmi lesquels :

  • L’obésité
  • Un régime alimentaire riche en viandes (graisses animales) et faible en fruits et légumes
  • Le tabagisme et la consommation d’alcool
  • La sédentarité

Les symptômes du cancer du côlon :

Comme la plupart des types de cancer, le cancer du côlon est généralement asymptomatique pendant ses premiers stades. Les signes alarmants n’apparaissent qu’à un stade avancé et peuvent compter :

  • Des douleurs abdominales
  • La perte de poids brusque
  • La fatigue
  • Le sang dans les selles
  • Des troubles du transit intestinal

La prévention du cancer du côlon :

La première mesure de prévention du cancer du côlon, consiste à faire des dépistages réguliers, notamment pour les personnes de plus de 50 ans. S’ensuit une série de changements au quotidien pour assainir son mode de vie et prévenir cette maladie dévastatrice.

Découvrez ci-après 14 quelques conseils pour réduire les risques du cancer du côlon :

1 – Éliminer les boissons sucrées comme les sodas ainsi que le sucre raffiné en général du régime alimentaire

2- Boire du thé vert qui abonde de gallate d’épigallocatéchine, un flavanol, réputé pour ses vertus antioxydantes.

3- Manger beaucoup de légumes crucifères, notamment du brocoli, qui consommé régulièrement peut réduire le risque du cancer colorectal.

4- Consommer des noix de Brésil, qui contiennent d’importantes quantités de sélénium, un oligo-élément qui joue un rôle important dans la prévention du cancer colorectal.

5- Faire mariner la viande dans du jus de citron ou du vinaigre balsamique, avant de la cuire. Ces ingrédients acides vont inhiber la formation de matières chimiques qui entraînent le cancer, d’après les résultats de différentes études.

6- Privilégier les aliments riches en fibres alimentaires (fruits, légumes et céréales à grains entiers) parce que ces dernières favorisent le transit intestinal et peuvent protéger contre le cancer du côlon.

7- Équilibrer les apports en oméga 3 et oméga 6 en prenant des huiles de haute qualité comme l’huile d’olive ou l’huile de coco

8- Manger des oignons ! Ces aliments représentent une excellente source de quercétine, un flavonoïde réputé pour ses effets antioxydants et anti-cancer.

9- Éviter de manger des frites ou de chips, qui contiennent d’importantes quantités d’acrylamide. Il s’agit d’une substance chimique qui se constitue dans les aliments à haute teneur d’amidon pendant leur cuisson à haute température et qui est potentiellement cancérigènes.

10- Mangez des légumes fermentés, particulièrement, de la choucroute (fermentation de chou), parce qu’ils sont de très bonnes sources de probiotiques qui améliorent la flore intestinale. En outre, ce procédé de fermentation permet la production de substances à l’effet anti-cancer comme les isothiocyanates et le sulforaphane.

11- Essayer de dormir dans une pièce sombre pour favoriser la production de la mélatonine ou l’hormone du sommeil. Pour rappel, la sécrétion de la mélatonine est stimulée par l’obscurité. Cette dernière aurait un effet anticancer, en inhibant le développement des différents cancers notamment le cancer du sein et de la prostate.

12- Faire de la marche ou n’importe quelle autre activité physique.

13- S’exposer au soleil pour faire le plein de vitamine D. Cette vitamine est indispensable à la santé des os et peut aussi limiter les risques de développer du cancer colorectal ainsi que le cancer du seinEn fait, une carence en vitamine D pourrait être liée à l’apparition du cancer colorectal.

14- Éviter l’exposition aux toxines présentes dans l’environnement ainsi qu’aux produits cancérogènes.

<>