Le Thym soigne le streptocoque, l’herpès, le candida et le virus de la grippe

Le thym est une célèbre plante dans la cuisine méditerranéenne. Des plats provençaux jusqu’à la pizza, le thym est toujours au rendez-vous. Mais que savons-nous de cette plante ? Quelles sont ses bienfaits ou risques ?

Le thym

Cette plante fait partie de la famille des Lamiacées, elle est originaire du bassin méditerranéen et se décline en de nombreuses variétés.

En réalité, il n’existe qu’une plante du thym, le thymus vulgaris, mais la composition de l’huile distillée à partir de cette plante présente des variations dans les composants chimiques en fonction du lieu ou de la région de croissance de la plante, bien qu’elles soient botaniquement identiques.

Le pouvoir antimicrobien du thym est très puissant et certaines huiles essentielles de thym peuvent être utilisées en toute sécurité tandis que d’autres ne le sont pas.

L’huile essentielle de thym linalol est l’huile la plus sûre à utiliser sur la peau, dans les bains, ainsi que chez lesenfants et les personnes âgées. Comme susmentionné, il existe plusieurs variantes chimiques de l’huile essentiellede thym, et ces variantes se présentent sous plusieurs types, à savoir le thymus vulgaris à thujanol, thymus vulgaris à thymol et thymus vulgaris à carvacrol, ces types devraient être laissés à des aromathérapeutes qualifiés.

Bienfaits du Thym

Le thym possède des propriétés antivirales, bactéricides, fongicides, antibiotiques, diurétiques, antispasmodiques, expectorantes et antiseptiques remarquables qui le rendent indispensables notamment pendant la saison des rhumes et des grippes.

L’arôme familier et herbacé du thym est puissant et pénétrant. Son nom vient du grec «thumon» qui signifie «parfum».

Parmi les utilisations traditionnelles du thym, on peut citer le traitement des infections respiratoires. Excellent désinfectant pulmonaire, le thym est utile contre la grippe, le rhume, les maux de gorge, l’asthme, la toux, la laryngite, la et la bronchite.

Dans une étude menée à Munich, en Allemagne, les chercheurs ont remarqué qu’une combinaison de feuilles de thym et de lierre a permis de soulager la toux et d’autres symptômes de bronchite aiguë.

Un effet antibactérien

Selon étude présentée lors de la conférence de printemps de la Society for General Microbiology à Edimbourg, en Écosse, les huiles essentielles peuvent constituer des alternatives efficaces et abordables aux antibiotiques dans la lutte contre les bactéries résistantes. L’étude a révélé que les huiles essentielles de thym et de cannelle sont des agents antibactériens particulièrement efficaces contre toute une gamme d’espèces de Staphylococcus. Des souches de ces bactéries peuvent provoquer une infection chez les individus immunodéprimés.

Une étude indienne publiée dans International Journal of Drug Development and Research en 2014, a montré que l’huile essentielle de thym a également une très bonne activité antibactérienne contre la bactérie du Streptocoque.

Problèmes de peau communs

Une étude effectuée par l’Université d’Addis-Abeba, en Éthiopie, a évalué les avantages thérapeutiques d’une crème constituée à 10% d’extrait de camomille et d’une autre crème antifongique constituée de 3% d’huile essentielle de thym pour des lésions ressemblant à celle de l’eczéma.

Les chercheurs ont noté que la guérison était complète chez 66,5% des personnes traitées avec une crèmeantifongique contenant de l’huile essentielle de thym, contre 28,5% des personnes utilisant un placebo ou la crème avec l’extrait de camomille.

L’herpès

Selon une étude de 2007 de l’Université allemande de Heidelberg, l’huile essentielle de thym, ainsi que plusieurs autres huiles essentielles de plantes, ont un pouvoir antiviral significatif sur le virus de l’herpès simplex de type 2.

Les chercheurs ont découvert que l’huile essentielle de thym était efficace pour désactiver le virus de manière significative. Ils ont découvert que l’huile de thym était particulièrement antivirale immédiatement avant l’entrée du virus dans les cellules.

Le candida

Une étude menée en Pologne a révélé que les huiles essentielles de théier et de thym avaient la capacité étonnante de modifier la morphologie et le métabolisme des enzymes des levures, suggérant que ces huiles essentielles pouvaient avoir un impact significatif sur la pathogénicité du Candida albicans et que le Candida ne pouvait pas résister à ces huiles.

Le virus de la grippe

Le thym à linalol, de France, est l’un des thyms les plus sûrs et les plus efficaces contre la grippe.

Selon une étude réalisée par le centre des sciences de la santé de l’Université de l’Oklahoma, aux États-Unis, l’infectiosité du virus grippal a été supprimée par le traitement aux huiles essentielles de thym, d’Hysope et de gingembre.

Mise en garde

Il est indispensable de diluer les huiles essentielles avant de les utiliser. L’utilisation d’huile essentielle de thym peut provoquer des réactions allergiques, même diluées. Certaines personnes qui l’utilisent peuvent présenter une dermatite ou une inflammation de la peau. Les personnes allergiques aux huiles de romarin ou de menthe doivent également rester à l’écart du thym et de ses huiles essentielles. Consultez toujours un médecin avant de l’utiliser, surtout si vous souffrez d’une maladie ou si vous prenez certains médicaments.