À l’accouchement les médecins éloignent directement les enfants de la mère et l’empêchent de les toucher pendant plusieurs semaines. La raison est déroutante!

Emma Seaton est la compagne heureuse de Ray et maman de Billy, neuf ans, qui est pour le moment son seul enfant. Emma et Ray ont bien essayé de donner un frère ou une soeur à leur Billy, mais sans succès. Les tests de grossesse restent négatifs.

Cependant, en 2014, Emma ressent un fort épuisement et a des nausées de plus en plus fréquentes. Elle fait un test de grossesse, sans trop y croire. C’est la surprise : neuf ans après Billy, elle est enceinte de nouveau !

Newhealthadvisor

À 12 semaines, les parents se rendent chez le médecin pour une échographie.

« Le docteur a dit que nous avions des jumeaux”, raconte Emma. Avant qu’il ne fronce les sourcils et ajoute :

« Oh mon dieu, attendez, il y en a un autre ».

Ray et Emma sont évidemment sous le choc. Il n’y a jamais eu de grossesses multiples dans la famille, et puis les chances d’être enceinte de triplés sont de une sur un million en moyenne !

Mais la grossesse est compliquée. La maman souffre beaucoup, a des nausées constantes, et au bout de 22 semaines, commencent à ressentir des contractions. Elle est terrorisée. C’est bien trop tôt !

Après une visite chez son médecin généraliste, celui-ci l’envoie directement à l’hôpital. Là-bas, on lui annonce la nouvelle qu’elle redoutait : les bébés sont à venir !

Nous avons eu une conversation assez affreuse avec Ray et les médecins” se souvient Emma. “Nous pensions avoir perdu nos bébés et nous étions dévastés.”

Pendant deux jours, les médecins et les parents se battent pour retarder l’accouchement. Emma reçoit des injections de stéroïdes pour aider les poumons des bébés.

Et pourtant, à seulement 23 semaines de grossesse, Alfie, Conor et Dylan voient le jour.

pl01

À Découvrir Aussi