Avec quatre conteneurs, elle a pu réaliser une maison de rêve ! Et le résultat est génial.

Nous rêvons tous de pouvoir construire notre propre maison. Mais à cause de plusieurs facteurs, nous ne réalisons pas tous ce rêve : les matériaux sont de plus en plus chers et les honoraires des artisans ou entreprises pour la construction le sont tout autant. Il faut donc attendre de gagner un gros lot, ou de s’endetter si l’on veut se lancer dans la construction de son propre habitat. Mais cela rend les choses encore plus compliquées. Et pire si on veut une maison spacieuse, belle et originale il faudra se préparer à un tarif exorbitant. Sauf si l’on trouve une solution.

Claudie Dubreuil est une Québécoise, elle vit dans la ville de Mirabel, au sud de la province canadienne francophone. Cette femme rêve depuis toujours d’avoir une grande maison. Et pour cela, elle a trouvé une solution pour bâtir une maison luxueuse, mais à prix abordable : des containers de transport de marchandises.

Elle a donc transformé ces containers en une maison sublime et originale.

Pour commencer, elle s’est rendue dans le port le plus proche où elle a pu acheter les containers, pour une valeur de 1500-2000 euros la pièce.

Si on fait un petit calcul rapide, les 4 conteneurs auront côuté autour de 6000 euros au total.

Claudie Dubreuil
Claudie Dubreuil

Elle est ensuite passée à la deuxième étape, qui selon elle fut la plus difficile : découper les containers de manière à créer les ouvertures nécessaires, en guise de portes et de fenêtres.

Cette tâche lui a donc pris plus de 2 semaines.

Claudie Dubreuil
Claudie Dubreuil

Il a fallu dans un troisième temps, rassembler les containers sur les fondations, de manière à obtenir la structure de base pour la future maison.

Et le résultat est très convaincant.

Claudie Dubreuil
Claudie Dubreuil

Pour habiller l’extérieur de la maison, elle a eu recours à du bois pin canadien, qui donne cet aspect à la fois rustique tout en étant moderne. On ne voit donc plus le métal. Mais ce n’est pas seulement à fin esthétique, car cela permet aussi d’isoler l’intérieur de la maison. Comme les containers sont assez étroits (2,4 mètres de large pour 12 mètres de long), elle en a placé deux côte à côte pour faire le premier étage.

Et les larges ouvertures des containers ont pu être transformées en de grandes baies vitrées.
Le deuxième étage quant à lui, est fait d’un autre container disposé en forme de croix, posé par-dessus.

Quelle ingéniosité n’est-ce pas ?

Claudie Dubreuil
Claudie Dubreuil

Une fois que la partie extérieure fut achevée, elle s’attaquait maintenant au design intérieur. Pour cela, Claudie Dubreuil savait dès le départ qu’elle voulait que les matériaux de base des containers soient visibles. En effet, ça aurait été un peu dommage sde tout recouvrir sachant que d’une certaine façon, c’est ce qui fait l’originalité de cette maison unique !

Pour conserver a touche « industrielle » de son habitat, elle a donc laissé une partie de l’intérieur avec des parois de métal à nu.

Mais elle a simplement donné une touche tendance, en remplaçant la vieille peinture par un blanc impeccable. Regardez l’intérieur avec les images suivantes :

À Découvrir Aussi