Un message émouvant à tous ceux qui ont la chance d’avoir leur maman en vie. A partager !

Loading...

En voulant donner une définition au rôle de « maman », il devient évident qu’elle n’en a pas une mais plusieurs. Dès le tout début de notre existence, elle est pour nous la source de la vie puisque c’est son corps qui nous abrite et nous assure nutrition, chaleur et protection. Une maman, c’est la source de la vie, de l’amour, de la tendresse et de toutes les bonnes choses… Mère, nourrice, éducatrice, amie, confidente, médecin, garde du corps… elle est tout à la fois et fait de son mieux pour veiller à l’épanouissement et au bonheur de ses enfants. C’est pourquoi, la perdre représente l’un des pires événements que la vie peut nous réserver. Ayant fait cette malheureuse expérience, une jeune femme envoie ce message émouvant à tous ses amis dont la maman est encore en vie.

À mes amis dont la maman est toujours en vie…

Chers amis qui ont toujours leur maman,

Elle s’est faufilée comme un voleur – 10 mois exactement entre le jour où elle a été diagnostiquée de cancer et le jour où elle nous a quittés. Le cancer a la fâcheuse manie de faire ceci, volant la santé et la liberté des victimes et de leurs familles. Un jour, nous faisons ensemble face à la vie et nous élaborons des plans pour le futur, et l’autre, nous menons une lutte acharnée voire faisons nos adieux.

Je n’avais jamais imaginé que je perdrai ma mère ainsi, ou si tôt. Je n’ai jamais pu me préparer ou planifié de faire face à sa perte. La mort s’est introduite chez nous comme un voleur et l’a éloignée de nous avant même que j’aie pu réaliser ce qui se passait.

Mais grâce à ma foi, je suis toujours debout, sereine et toujours en train d’espérer…

En cette Fête des mères, je suis – et pour la première fois – une maman sans mère. Je recevrai des cadeaux et beaucoup d’amour, mais je ne pourrai pas faire de même. Je ne pourrai pas lui exprimer ma reconnaissance et mon amour inconditionnel, malgré ses défauts. Je ne pourrai pas la remercier pour tout ce qu’elle m’a appris à propos du rôle de maman, que ce soit du bon ou du mauvais. Je ne pourrai pas partager avec elle comment elle a influencé ma vie de mère, d’épouse et de femme.

Donc, chers amis qui ont toujours leur maman,

Donc, chers amis qui ont toujours leur maman,

Que vous marchiez côte à côte ou que de longues distances vos séparent, prenez contact avec votre maman, cette semaine.

Que vous vous compreniez juste en vous regardant ou que vous soyez incapables d’être d’accord sur quoi que ce soit, regardez votre maman dans les yeux si vous y arrivez et dites-lui combien elle est spéciale.

Qu’elle vous ait profondément aimé ou qu’elle ait manqué d’affection à votre égard, dites-lui combien vous l’appréciez, à travers des câlins et des mots doux.
Qu’elle ait été votre modèle ou qu’elle vous ait montré ce qu’il ne faut pas faire, dites-lui combien de choses elle vous a apprises.

Qu’elle ait été une maman presque parfaite ou une mère loin de l’être, elle est toujours là et seul ce fait vous donne à tous les deux, une chance en or.

Appelez-la, embrassez-la et entourez-la de votre amour, que cela vienne aisément ou avec quelques difficultés.
Cherchez à vous réconcilier avec elle, si vous êtes fâchés.

Trouvez un compromis si vous êtes tellement différents.

Consacrez-lui une partie de votre temps et de votre attention, malgré vos occupations.

Communiquez avec elle à travers votre émotion, si vous êtes réservé.

Montrez-lui votre amour, même si vous le faites régulièrement.

À ce moment de l’année dernière, j’étais loin d’imaginer que je passerai une Fête des mères sans ma mère. S’il vous plait, ne laissez pas un autre jour passer sans communiquer avec votre maman.

Joyeuse Fêtes des mères les amis, puissiez-vous trouver la grâce de donner et de recevoir tant d’amour.