Voici ce qui se cache dans vos vêtements noirs

Les vêtements peuvent cacher bien des secrets, et l’organe le plus exposé à ces bouts de tissu est la peau. Selon les statistiques, plus de 80 milliards de vêtements sont fabriqués dans le monde chaque année. Et ils contiennent tous des produits chimiques qui peuvent nuire à notre santé.

La peau respire à travers les vêtements. Elle absorbe différentes substances et molécules qui se déplacent à travers le sang et finissent dans le foie pour débarrasser le corps des toxines.
Cependant, lorsque la quantité est trop importante, les toxines se déposent sur les différents organes du corps.

L’un des produits chimiques les plus utilisés dans la fabrication des vêtements est le formaldéhyde, un composé organique présent dans les produits ménagers et les matériaux de construction, dans l’industrie du textile, du bois ou des automobiles. On le retrouve également dans les papiers toilette, les pots de peinture, les explosifs et les produits cosmétiques.

Dans l’industrie du textile, le formaldéhyde est utilisé pour faire croire que les vêtements sont frais et qu’ils ont été repassés avant de les transporter vers les magasins.

Une concentration élevée de ce produit peut causer des allergies, l’insomnie, un système immunitaire affaibli ou le cancer.
En lavant ces tissus, une partie de cette substance disparaît, mais pas totalement.

L’industrie du textile utilise également une autre substance chimique à effet nocif sur la santé et l’environnement, les éthoxylates de nonylphénol, présents dans les vêtements des plus grandes marques. Cette substance est utilisée comme détergent, dispersant ou agent de mouillage. Les éthoxylates de nonyphénol sont également présents dans les pots de peintures, le papier et les produits cosmétiques.

L’utilisation de ces produits chimiques est limitée car ils perturbent le système endocrinien (les glandes responsables de la sécrétion d’hormones), affaiblissent le système immunitaire et peuvent même provoquer des tumeurs cancéreuses.

Le Centre International de Recherche sur le Cancer (CIRC) a classé le formaldéhyde comme substance cancérigène. Ces études ont été effectuées sur des travailleurs exposés au formaldéhyde. Ce dernier peut augmenter le risque de cancer du nasopharynx et de leucémie.
D’autre part, de récentes études ont prouvé qu’une exposition quotidienne au nonylphénol augmenterait de façon importante le risque du cancer mammaire.

Par conséquent, il ne faut pas se fier aux marques et il serait préférable d’éviter les matières telles que le nylon, le polyester ou l’acrylique. Il faut également laver et sécher les vêtements neufs au moins trois fois avant de les porter. Utilisez des détergents biologiques et naturels faits maison. Sinon, réduisez la quantité du détergent d’au moins la moitié par lavage.